BLOG,  Vie de maman

Le Grand Confinement

Une pandémie, une crise, un monde économique à l’arrêt. Sorties et loisirs au ralenti. C’est le Grand Confinement. 7 semaines où les Français sont restés cloitrer chez eux. L’heure de la sortie approche, est ce que vous êtes prêts ?

11 mai 2020, le confinement est enfin officiellement levé !  Tous en route vers le chemin de l’école ou du travail. Enfin, peut-être pas, certains ont perdu leur travail avec cette crise. D’autres ont un level de stress tellement élevé qu’ils développent des troubles anxieux. Cette pandémie qui médicalement est un cauchemar aura mis à plat de nombreux problème de société et a réussi à changer notre quotidien.

Le covid en quelques étapes

Depuis fin janvier, on parle de plus en plus du Coronavirus. Cette Pandémie vue de loin commence en Chine et je n’aurais jamais pensé que l’on subirait une épidémie comme celle-ci. Le virus s’installe peu à peu en Europe et se propage à travers le monde. Entre la peur, la panique, le manque d’informations, la préservation, la joie de se retrouver en famille : la situation nous fait passer par toutes les émotions.

0
Jours de confinement

Mardi 17 mars - Premier jour de confinement

Pendant que les medias annoncent un confinement à partir de ce jour, à la maison on est confiné déjà depuis une semaine.

Mignonne était malade,  et on était bien trop fatigué pour pouvoir faire des activités extérieures.

Le mois de mars est généralement festifs avec les anniversaires de notre entourage et les vacances scolaires. Cette fois-ci on restera à la maison mais pour un temps indéterminé. L’annonce est passée sans trop de problème. À vrai dire, on est assez casanier donc notre quotidien ne changera pas beaucoup.

Notre quotidien de confiné

La première semaine était décisive pour prendre nos marques. 

Ces vacances de mars étaient spéciales, nous restreignant à la maison. Une semaine de vacances unique et spéciale. On commence à faire une petite routine, histoire de savoir encore lire, écrire et se repérer dans le temps une fois qu’on sortira ! 

Cette semaine on ‘est beaucoup informé, peut être trop. On est resté très connectés aux écrans. On a englouti  un bon nombre de mauvaises nouvelle via les réseaux et je peux vous dire, ça flingue le moral ! 

La fée du logis !

Quand je ne me sens pas bien, je me transforme tel un super héro en fée du logis ! Tout y passe, l’organisation, le ménage, la cuisine !

Le confinement à du bon pour moi !  Je deviens positive et j’achève mes tâches les unes après les autres !

  • les panières de linges sont vides
  • le fameux carton immense du déménagement d’y il a 3 ans a été déballé et tout a été rangé
  • La pièce “bazar” est devenu mon bureau 
  • La salle de jeux / classe prête  à accueillir les eleves pour la rentrée ! 

Je trouve du temps pour réparer, bricoler,  je  m’organise quoi !  

Les sorties uniquement pour les courses !

Avant d’être confiné, les filles ont pu profiter et s’amuser. Janout’ a fait un stage de montage vidéo et on a passé une matinée avec les jeux gonflables organisée par la ville. On voyait bien que la situation se dégradait mais on ne pensait pas que le confinement se profilait à ce stade.

Les sorties sont réglementées avec les attestations. J’avoue ce n’est vraiment pas pratique ! Il n’y a que moi qui sort pour le ravitaillement et ce n’est pas si simple.

On a vraiment l’impression d’être à la guerre. Les tensions sont palpables et quand on croise d’autres personnes avec notre caddy on dirait un parcours du combattant.

L'école à la maison

Le 6 mars c’était le premier jour de vacances, et on ne pensait à ce moment là que ca serait le dernier  jour d’école pour l’année scolaire en cours.

Direction la plaine de palmistes pour le weekend ! Histoire de prendre un peu l’air et passer du temps dans la nature. 

L’île réserve de jolis endroits à découvrir que les filles ne connaissent pas. 

Les vacances étant écourtées on a donc commencé à faire l’école à la maison. La mise en place de la continuité pédagogique a été assez bien prise avec les enfants.  Les filles et moi on avait hâte de commencer au premier jour et pour finir on s’en est bien sorti ! 

Pourquoi les enfants ne retourneront probablement pas à l'école

La décision de réouverture des écoles a été accélérée par rapport à la situation économique. Ce n’est pas un leurre, l’état ne peut plus payer le chômage partiel des milliers de personnes confinées. Ainsi il est évident que les crèches, écoles doivent rouvrir afin que les parents soient libres de partir travailler. 

Janout’ a 8 ans et Mignonne 3 ans. Nous avons décidé de ne pas les envoyer à l’école à le 18 mai.

Tout d’abord, travaillant depuis la maison nous avons la possibilité de les garder pendant et de continuer à faire l’école à la maison.

De plus,  le côté hygiène et sécurité n’est pas démontré dans ce qui est prévu. S’assurer que les élèves n’aient pas de contact entre eux, est certes difficiles en primaire mais totalement improbable pour la maternelle.

La santé des enfants?  Cet aspest bien que très inquiétant pour la plupart des mamans, ne m’effraie en aucun cas. En effet le covid est une maladie qui se transmets par un virus qui mute et dont les principales affections sont au niveaux cardiaques et pulmonaires. La probabilité que les enfants développent une version agravé de la malie est quand meme très faiblece qui fait que je ne craint pas pour leur santé. en revanche la transmition du virus à la famille et notamment aux grand parents qui ont une immunité plus faible m’inquiete un peu plus.

Et pour finir, l’oorganisation. Dans quelle classe ? à quelles heures ? Dans deux écoles différenstes, des horraires différents , faire les repas, les ramener..; tout cela se résume à un vrai tétris temporel dans lequel je ne veux pas me jeter à pied joints dedans ! 

J’espère que d’ici la rentrée du mois d’Aout tout sera un peu plus stabilisé afin de déterminer des options plus adaptées à l’accueil des enfants ! 

Vous ne puvez pas garder vos enfants et vous devez les envoyer à l’école ! faites le. C’est totalement normal que n’ayant pas la possibilité de faire autrement vous devez choisir cette option. Et les conditions d’accueil seront d’autant plus appréciable si le nombre d’enfants reste raisonnable

Comment sortir de l'emprise du Covid?

La situation doit être prise dans son ensemble. Au delà des théories complotistes, la peur n’est pas la solution ! 

La peur engendre chez nous des désagréments intérieurs, émotionnel et physiques. Si ce n’est pas encore le cas, je t’invite à apprécier la vie d’un côté plus holistique en commençant par des exercices de respirations.

Je t’invite à me contacter si ce sujet t’intéresse.  et dis-moi comment tu as choisis de commencer ce nouveau cycle au 11 mai ! 

N’hésite pas à me dire ce que tu en penses dans les commentaires. Je mettrai à jour mon article avec de nouvelles informations et médias dès que possible. 

Tu peux également partager cet article.

Pour ne rien louper des activités et des bons plans inscris-toi à la NEWSLETTER

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :