Kids,  Lifestyle

La Mignonne fait sa première rentrée!

Du haut de ses deux ans et demi (le demi est très important) la Mignonne prépare sa rentrée depuis quelques mois. Elle avait très hâte que ce jour arrive, pour aller dans sa classe, se faire des copains et copines, mais surtout pour faire comme sa grande soeur.

Comment préparer son enfant pour sa toute première rentrée?

La question que chaque se pose à l’approche de la rentrée. Est ce qu’il / elle et prêt ? comment ca va se passer ? pour que tout le monde soit zen , il faut se préparer. et vous verrez, même quand on fait de on mieux, cela ne se passe pas vraiment comme prévu !

Qu’est ce qu’on fait à l’école ?

Le mieux est d’expliquer à l’enfant ce que l’on fait réellement à l’école. Le rôle de la maitresse, de l’atsem et de son rôle à lui est important. Les règles à l’école et à la maison peuvent être différentes, expliquer à l’enfant les règles principales est basique et cela pose un cadre dont il a aussi besoin.

Avant la rentrée, on a pu faire une « pré rentrée  » pour visiter la classe, l’école et rencontrer la maîtresse. – D’ailleurs, elle a retrouvé rapidemment sa classe le jour J-

De quoi a t’on besoin en petite section ?

Pour préparer la rentrée faire participer les petits pour la préparation du sac, des effets scolaires, de leur garde robe de rentrée est une bonne entrée en matière.

Il faut faire pour apprendre

Proverbe français

En petite section, on n’a pas beaucoup d’effets scolaire…. enfin, tout est relatif car après avoir lister tout ce dont elle a besoin, le sac se retrouve bien rempli!

  • Un petit sac
  • Une rame de papier
  • Un porte vue
  • Une pochette de feuille de couleurs vives
  • Un petit cahier
  • 2 feutres
  • Un bloc note
  • Un drap, une serviette, des vêtements de rechange et son doudou pour la sieste
Rentrée en petite section pour la Mignonne

Pour s’organiser on a choisis de mettre les vêtements de la semaine sur un petit chariot afin de ne pas perdre du temps à choisir le matin. Le discours de « je ne veux pas mettre cette robe mais celle ci » , ou bien « ca ne me va plus, c’est trop petit » on les connait tous. C’est donc avec un entrain chantonnant que la demoiselle a sélectionner ces tenues pour la rentrée.

Se préparer au meilleur mais aussi aux désagréments

On a hâte de vanter l’école comme un endroit magique , ou on joue, on s’amuse et que tout se déroule comme à Disneyland! Ben il faut expliquer qu’en réalité, il faudra être patient, écouter la maitresse, qu’il y aura également des cris, certainement des pleurs, des grands qui courriront dans tous les sens. Les premières récréations peuvent être impressionantes pour les jeunes têtes blondes….

Le premier pas pour se débrouiller toute seule

Il faudra également devenir autonome. La propreté est déjà un atout majeur. Beaucoup d’école font le choix de ne pas accepter les enfants qui portent les couches pour diverses raisons.

J’ai également beaucoup apprécié l‘article de Diane BALLONAD ROLLAND sur son blog

Bilan de la première journée

Après tous ces aventures, je souhaite le meilleur à vos bambins et que le premier jour se déroule bien !

Le départ de la maison tout comme l’arrivée à l’école s’est très bien déroulé, des rires, des chants …

Un début difficile !

Le moment venu, la Mignonne s’est rendue tout heureuse devant sa salle de classe. Tout d’abord, la maitresse est différente. De plus, l’ATSEM est débordée et il y a une AESH et une maitresse RAZED qui attendent dans la classe. On nous as expliqué plus tard qu’elles seront deux, une les lundis et mardis, l’autre les jeudi et vendredis.

Bon, cela fait beaucoup de monde pour ma Mignonne qui est très réservée. Il lui faut du temps, pour se mettre à l’aise et se familiariser avec les gens, mais ça marche aussi à la tête. En gros, si elle a pas envie ça peut être compliqué, et là c’était totalement le cas. Elle ne reconnaissait pas sa maitresse ni ses copines. Elle ne voulait pas y rester et bien qu’il y avait des ateliers de jeux pour les accueillir , elle n’était pas du tout emballée.

Pour écourter ce moment, je me suis dis plus vite je pars, mieux cela sera – même si je n’était pas très convaincue moi même- . Du coup après une parole pour la réconforter , un câlin magique et un bisou d’amour, je la laisse avec la maitresse. A peine je tourne le dos, elle commence a crier – oui , elle est petite mais elle arrive très bien à se faire entendre.

Une maman déboussolée

Mon petit coeur de maman s’est déchiré. Je suis partie, pas très fière de moi, mais là, il n’y avait rien à faire, je ne pouvais pas y retourner, ni la prendre dans mes bras, ca aurait empiré la situation. Je suis sortie bien avant les autres parents, et j’ai attendu devant l’école totalement dépitée – et puis de ce coté je pouvais l’entendre ! Quand les autres parents sont sortis, oit près de dix minute plus tard, les autres enfant ont commencé à pleurer , et la Mignonne s’est enfin calmée.

Quel début catastrophique !

Je ne m’attendais pas vraiment à ça. Il y a 5 ans, la rentrée de Janout’ en petite section était tellement différente!

Une fois arrivée à la maison j’étais totalement effondrée ! Un total échec pour moi qui pensais avoir pensé à tout. J’ai essayé de bouger un peu pour me changer les idées. Une petite virée en ville avec mamie et voilà que la matinée se termine!

C’est l’heure des parents!

Enfin, je crois que je n’ai jamais été aussi pressée d’aller chercher les filles à l’école. A 14h j’étais prête, un petit présent à la main et le goûter emballé à regarder l’heure défiler.

Ca y est la cloche sonne, c’est l’heure des retrouvailles ! « C’était compliqué  » s’exclame la maitresse, « elle ne nous a rien dit de la journée !  » Pfff si ce n’est que ça! Je suis soulagée qu’elle ait pu se calmer, et puis une Mignonne qui ne parle pas aux inconnus, c’est normal, hein ! :)!

Aller Hop! on ‘en va profiter de ce week end pour se ressourcer en famille avant d’attaque une grande semaine !

Cette expérience m’a montré qu’au fond, la plus anxieuse c’était bien … moi. Je redouter tellement cette journée, tout le monde autour de moi était convaincue qu’elle n’aurait pas aimé sa première journée. A son retour ses petits câlins et mots doux m’ont plus que réconfortés. On est à présent toutes les deux prêtes à tourner la page.

Je parle avec mon expérience, ça ne se déroule jamais comme « en théorie ». Des parents en forme seront plus d’aplomb pour supporter ces quelques jours difficiles.

Pour conclure et en attendant de me retrouver sur instagram pour la suite des aventures de la Mignonne, le meilleur conseil que je peux vous donner est de prendre soin de vous.