Les 3 premiers mois de bébé

Ca y est, un premier trimestre bouclé ! Little M. est venue au monde tel un cadeau de noël. Une petite halte s’impose après ces 3 premiers mois complets. Cela m’a paru à la fois une éternité et un souffle rapide. Quelle fierté de voir ce petit bout d’amour grandir chaque jour comme une fleur qui ouvre ses pétales.  Ces mois ont été rythmés de bonheur, inquiétude, fierté, reconnaissance, peur, anxiété. Eh oui! ce n’est pas de tout repos d’être jeune maman , pourtant je suis déjà passée par là : Little J. a déjà 5 ans.

La belle au bois dormant s’est installée ….

Le premier mois la princesse était très sage, elle dormait bien, autant la nuit que la journée, les tétées étaient quasiment ponctuées. Le bain est devenu un moment de pur bonheur. Je me reposais dès que je pouvais. A vrai dire, je m’endormais très souvent en même temps que bébé.

Au deuxième mois ça a commencé à être un peu plus rigolo, bébé voulait profiter avec tout le monde et l’installation des microsiestes de dix minutes à eu lieu. Oui, c’est là que j’ai commencé à envier les mamans hyper organisées qui arrivent à tout caler en 24h!  Mais on ne se démotive pas, d’ailleurs j’y vois l’opportunité de réviser mon organisation… hé pourquoi pas un planning ? menus, tâches ménagères, courses, boulot … tout y passe!

A trois mois c’est la fête au village ; je ris aux éclats, attrape les objets, je reconnais les visages familiers, je commence à me tenir assise, je gazouille. Mais le sommeil ? c’est quoi ça ? ça existe ?A ce moment là je regarde un documentaire sur l’évolution des bébé,  » à trois mois bébé dors entre 15 à 20 heures par jour » . Je crois que j’ai fait un bond en regardant papa et je me suis dit ? euh ils se trompent la non ?? eh oui ma petite crevette ne dormait pas autant que cela ! J’avale les paroles des pédiatres et psychologues interviewés et je me sens à ce moment là terriblement mal, qu’elle mère indigne … Je saute sur mon ordi et cherche désespérément des témoignages de maman  sur le sommeil de bébé à 3  mois.

Confiance, amour, … et organisation!

Pour conclure sur ce premier trimestre, je peux vous dire que chaque enfant se développe de façon différente et il n’y a pas une méthode gagnante à tous les coups. Il faut s’écouter et être à l’écoute de son enfant; s’il a besoin d’être réconforté ou s’il sent que vous même vous en avez besoin il se manifestera. Le meilleur conseil que je peux vous donner c’est de ne pas s’inquiéter car bébé ressent cette angoisse. Entreprenez ce que vous faites avec amour et confiance.